Sélection de Noël BD Colomiers

Faute de festival, nous vous avons concocté une liste de lectures à ne pas manquer et à (s')offrir pour les fêtes !

L'Alcazar

De Simon Lamouret

Aux éditions Sarbacane

Véritable portrait social et culturel de la société indienne dans ses hiérarchies et fragmentations les plus intimes, L’Alcazar est un récit choral d’une beauté formelle saisissante, terriblement audacieux et dépaysant.

Une très chouette interview de Simon par ici: https://bit.ly/2JpygFl

Erstein Costis

De Margaux Meissonier

Aux éditions Magnani

Voilà ce que Babelio en pense :

« Margaux Meissonnier signe ici sa première bande dessinée : un road movie pédestre et halluciné qui met en pages les vacances romaines de son protagoniste principal, Erstein, dans une sorte d’Italie des rêves, peuplée d'habitants extraterrestres, inclassables et toujours prêts à nous confier l'histoire tragi-comique de leur vie. "Erstein Costis" est un livre monde de 192 pages qui nous éblouit par la beauté de ses dessins, en filiation avec Dali et De Chirico ; mais aussi ses textes et ses dialogues qui rappellent la pataphysique de Boris Vian et l'art des personnages de Ramond Carver. »

Le discours de la panthère

De Jérémie Moreau

Aux éditions 2024

Le Discours de la Panthère est une merveille pour les yeux ! Dans cette fable animalière qui allie pureté graphique et engagement philosophique, l’auteur déploie tout son talent ! Et comme il en parle beaucoup mieux que nous, voici quelques liens pour vous donner envie :

Jérémie Moreau dans l’émission Popopop d’Antoine de Caunes sur France Inter : https://bit.ly/2TZ0j0u

Et quelques très belles images du livre et une petite interview de l’auteur sur ARTE par ici : https://bit.ly/3eAk7kb

La Solitude du Marathonien de la bande dessinée

D'Adrian Tomine

Aux éditions Cornélius

En ce moment, tout ce qui peut nous faire rire est bon à prendre. Et avec La Solitude du Marathonien de la bande dessinée, aux Éditions Cornélius, vous ne serez pas déçu-e-s !

Adrian Tomine revient avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision sur son parcours d’auteur BD. C’est une nouvelle facette de l’auteur qu’on découvre ici avec beaucoup de plaisir ! Impossible de lâcher le livre avant la fin !

Un article sur la BD par notre copain Toma Clarac par ici : https://bit.ly/2U5Jy3B

Paul à la maison

De Michel Rabagliati

Aux éditions de La Pastèque

Aujourd’hui, c’est jour férié et la journée s’étire devant vous à perte de vue ! Une excellente raison pour vous plonger dans « Paul à la maison », une tasse de café brûlant à la main.

Dans ce 9ème tome publié aux Éditions de La Pastèque, Paul traverse de multiples épreuves. Un album plus sombre et plus autobiographique que les précédents, dans lequel Michel Rabagliati se met à nu. On y retrouve néanmoins cet humour et cette douceur qui font le sel de la série et qui vous donneront à coup sûr envie de relire tous les autres tomes de la série.

Et hop, une petite intervew de l’auteur par ici : https://bit.ly/2JKqUfN

La mécanique du sage

De Gabrielle Piquet

Aux éditions Atrabile

Aaaah, cette BD, on l’adore !! L’autrice Gabrielle Piquet s’est inspirée de l’histoire surprenante et pourtant véridique d’un homme politique anglais du nom de Charles Hamilton ayant embauché un ermite ornemental afin de lui apporter calme et sagesse. Non, non, vous ne rêvez pas, ce cher Charles a bien proposé un contrat de sept ans à un ermite pour qu’il vienne habiter dans son jardin !

Au fil des pages, Gabrielle Piquet s’amuse, dessin rétro et plume littéraire à l’appui, à raconter avec un humour pince sans rire, un mal contemporain qui nous obsède toutes et tous : la recherche du BONHEUR !

L’autrice interviewée par Aude Lavigne dans Les Carnets de la création par ici : https://bit.ly/36pfi9I

Le grand départ

De Sylvain Lamy

Aux éditions Amaterra

Nous faisons une petite infidélité à la BD pour vous parler d’un très chouette album jeunesse imaginé par le génial Sylvain Lamy. Dans « Le Grand départ », publié aux Éditions Amaterra, il explore l'onomatopée VROUM pour créer des mots-images dans une course effrénée et sans limitation de vitesse… On suit cette folle équipée en savourant les innombrables détails qui font de cet album un trésor de lecture toujours renouvelé. Vite, courez le découvrir !
Pour en apprendre un peu plus sur le travail de Sylvain Lamy, voici le site de 3oeil, la maison d’édition qu’il a créé avec Raphaële Enjary et Olivier Philipponneau: https://www.3oeil.fr

Le fils du roi

De Stanislas Moussé

Aux éditions Le Tripode

Après “Longue vie”, Stanislas Moussé publie “Le Fils du roi” aux éditions Le Tripode, une suite qui peut se lire indépendamment du premier. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on aime toujours autant !

"Longue vie" racontait la vie d’un homme qui, de modeste berger, devient un roi puissant. Cette véritable "saga" s’achevait sur la mort du roi et l’héritage qu’il laissait à sa descendance, après une vie de péripéties et de batailles.

Stanislas Moussé décide, dans ce deuxième opus, de nous raconter l’histoire de cette descendance, du fils du roi. Avec lui, c’est tout à la fois un nouvel héros qui se révèle, un nouveau destin qui se joue et le trait, le style, de Stanislas Moussé qui s’affirme, se renforce, frappe l’œil.

Une chouette chronique sur ce livre par ici: https://bit.ly/36pfi9I

Celestia

De Manuele Fior

Aux éditions Atrabile

Les couleurs, le ciel infini, la poésie... Tout nous transporte dans « Celestia », le dernier album de Manuele Fior publié chez les éditions Atrabile. L’auteur italien signe ici un thriller d’espionnage qui tient plus du récit divinatoire dans une Venise oubliée, où les habitants ont développé des pouvoirs psychiques. Un récit mystérieux, captivant et un véritable coup de maître !

Un bel article de Marius Chapuis sur « Celestia » dans Libération par ici: https://bit.ly/2KfC0tt

Et retrouvez la leçon de dessin de l'auteur pour France Inter par là : https://bit.ly/3pLauo5

Au bois

De Charline Colette

Aux éditions Les Fourmis Rouges

Au bois » est la première bande dessinée de Charline Collette, publiée aux Éditions Les Fourmis Rouges. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle y déploie tout son talent. Au fil des illustrations, l’autrice raconte la forêt de son enfance, mais aussi celle de toutes les personnes qui entretiennent un lien étroit avec cet espace. En s’inspirant d’histoires récoltées auprès d’enfants et d’adultes, elle évoque cet attachement ancestral et viscéral de l’être humain à la forêt qui devient tour à tour terrain de jeu, d’expérimentation et lieu propice à l’imaginaire. Et cerise sur le gâteau les illustrations sont sublimes !

Une jolie critique de l’album par ici: https://bit.ly/36Y5Nyx

Vernon Subutex

De Luz et Virginie Despentes

Aux éditions Albin Michel

Attention, énorme coup de coeur ! Dans son adaptation de « Vernon Subutex », la saga du héros post-punk imaginé par Virginie Despentes, Luz livre une version ébouriffante, émouvante et finalement très personnelle du roman.

A chaque page, on est frappé par la ressemblance de tous les personnages avec ceux décrits par Despentes, ils sont tels qu’on se les était imaginés à la lecture du roman. Et, si la musique est au cœur de l'album, l’autre protagoniste incontournable est Paris. La capitale est omniprésente et se fait plus vibrante que jamais sous le crayon de Luz.

Cette adaptation, menée tambour battant, est une vraie réussite. Le trait de Luz explose à chaque page, et notre amour pour son travail aussi !

Luz et Despentes en interview sur France Culture par ici : https://bit.ly/3fERP8Z

Mon aventure torride

De Noah Van Sciver

Aux éditions L'employé du moi

Noah Van Sciver est un des chouchous de la BD alternative nord-américaine, et on comprend bien pourquoi ! Il est aussi à l’aise dans le registre de la fiction que dans celui de l’autobiographie et nous fait passer du rire au désespoir en quelques coups de crayon !

Dans « Mon aventure torride », édité chez L'employé du moi, il revient en toute simplicité sur un été de son adolescence dans les années 90, théâtre d’un rencard amoureux humiliant.

De ce récit court se dégage une nostalgie truculente et drolatique : marque de fabrique de Noah Van Sciver. Si vous ne le connaissez pas encore, c’est l’occasion de le découvrir, avant de plonger dans son excellente série « Fante Bukowski », aussi éditée chez l’Employé du mois.

Un chouette article de Marius Chapuis dans Libération par ici: https://bit.ly/3kXpHig

Dernière mise à jour : 25/11/2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?