Cinq Sens et Neuvième art

Une exposition autour de Annie Sullivan et Helen Keller d'après la bande dessinée de Joseph Lambert (çà et là). Dans le cadre de Ville et handicap.

Dernière mise à jour : 18/10/2019

HALL DE L’HÔTEL DE VILLE
5 au 28 novembre 2019
Commissariat • Alberto Prod.

D’après la bande dessinée « Annie Sullivan et Helen Keller », de Joseph Lambert publiée aux éditions Çà et Là.

Dans le cadre de Ville et handicap

Née en 1880 dans l’Alabama, la petite Helen Keller devient aveugle et sourde à l’âge de dix-neuf mois, probablement des suites d’une méningite. Elle ne peut plus communiquer avec son entourage, si ce n’est avec quelques gestes maladroits. Sa vie va être bouleversée à l’âge de six ans quand ses parents engagent Annie Sullivan comme gouvernante. Annie Sullivan, âgée de 20 ans, vient de finir ses études à l’Institut pour aveugles Perkins. Elle-même mal voyante, elle a appris à enseigner la langue des signes dans cette institution précurseur. Elle va prendre en charge l’éducation d’Helen Keller, et au fil des mois va réussir non seulement à établir un contact avec l’enfant, mais à lui apprendre le langage des signes, puis l’écriture. Les deux femmes resteront amies à vie.

Alberto Prod. propose une exposition autour de Annie Sullivan et Helen Keller afin de donner à cette oeuvre importante toute la résonance qu’elle mérite et de changer ainsi le regard sur le handicap.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?